Individus - R

FONDS 103 ALFRED RICHARD

ca 1912 - ca 1930

26  photographies.

Notes biographiques

Richard, Alfred.  Opérateur de machines agricoles et père de famille.  Maximeville (Î.-P.-É.), 15 octobre 1937 -    .  Fils d'Élizée Arsenault et de Théodosie Richard; fils adoptif de Tilmon Richard et de Georgina Arsenault; marié à Alice Bernard, 24 juillet 1965; père de Yolande; aïeuls paternels : Arsène Arsenault et Marguerite Arsenault; aïeuls maternels : Amand Richard et Madeleine Arsenault.

École de Dieppe et du Cap-Egmont, études primaires, neuf années; cours de tourner le bois et de soudure; membre de P.E.I. Snowmobile Club, environ sept ans; East Prince Wildlife, environ dix ans; du Musée acadien, de la S.S.T.A. et des Francophones de l'âge d'or de l'Î.-P.-É.  Un homme enthousiaste de la pêche, la chasse et de courses de loisir en motoneige.

Portée et contenu

Le fonds comprend des photographies provenant d’Alfred Richard, un Acadien originaire de Maximeville (Île-du-Prince-Édouard).  Les 26 photographies illustrent divers membres de la famille de Georgina Richard (née Arsenault), mère adoptive d’Alfred Richard.  Les photos ont été prises d’environ 1912 à 1930.

Notes complémentaires

Acquis d'Alfred Richard en 1992, par donation.

Inventaire

1 versement en 1992, aucun autre versement prévu.

 

 

FONDS 113 ALICE RICHARD

s.d., 1955

4 cm de documents textuels.

Notes biographiques

Richard, Alice.  Institutriceet mère de famille.  Saint-Philippe (Î.-P.-É.), 17 janvier 1935 -    . Fille d'Edmond Bernard et d'Évangéline Aucoin; mariée à Alfred Richard, 24 juillet 1965; mère de Yolande; aïeuls paternels : Azade Bernard et Madeleine Arsenault; aïeuls maternels : Joseph M. Aucoin et Joséphine Poirier.

École de Saint-Philippe, 1ère à 9e année; cours de correspondance, 1950-1951; Couvent Saint-Augustin, Rustico, finissante juin 1952; Collège Prince-de-Galles, école normale 1952-53; Congrégation Notre-Dame de Montréal, noviciat 1953-1955; Collège Saint-Joseph, Memramcook, 1960; divers cours universitaires, cours d'été et cours du soir.  Institutrice, Saint-Philippe, 1955-1957; Urbainville, 1957-1960; Abram-Village, 1960-1963; École Évangéline, 1963-1965; Kensington, 1965-1977; Miscouche 1977; Athena 1978; Immersion - Greenfield et Elm Street, 1978-89.

Membre du Club 4-H; Cercle des jeunes de Baie-Egmont; mouvement Lacordaire; Association des Instituteurs et Institutrices acadiens de l'Î.-P.-É.; Centre d'éducation chrétienne, membre du conseil et secrétaire; membre du comité provincial du curriculum français, c.1968; membre de la S.S.T.A., le Musée acadien de l'Î.-P.-É, bénévolat pour plusieurs années; membre de la Ligue des dames catholiques, du comité de liturgie français pour la paroisse Saint-Paul, Summerside; Dames de l'Institut, membre et trésorière; Summerset Manor, bénévolat, 1997; Francophones de l'âge d'or de l'Î.-P.-É., secrétaire, 1995-1997.

Certificat d'appréciation de l'Association du Musée acadien incorporée, le 11 juin 1997, en reconnaissance du travail bénévole réalisé au Musée acadien pour services aux chercheurs en généalogie acadienne.

Au 90e anniversaire de son père en 1993, Alice réalisa que toute une manière de vivre était en train de disparaître; une vie que les nombreux descendants d'Edmond et d'Évangéline Bernard ne connaissaient pas.  Elle commença à écrire ce qu'elle pensait être un cahier d'une vingtaine de pages.  Dimanche, le 13 avril 1997, à Saint-Philippe, eut lieu le lancement du livre « La Petite histoire de Papa », 129 pages.

Portée et contenu

Le fonds comprend des documents textuels provenant d’Alice Richard (née Bernard), une Acadienne originaire de Saint-Philippe (Île-du-Prince-Édouard).  On y retrouve un album de coupures de journaux ayant trait au Bi-centenaire de la Déportation des Acadiens commémoré en 1955; des coupures de journaux, sur le même sujet, qui ne sont pas dans l'album; un cahier de pièces de théâtre d'écoliers des jours d'enseignement de Madame Richard et un petit livre de pièces de théâtre : « Joyeux Noël et Bonne année ».

Notes complémentaires

Acquis d'Alice Richard en 1993, par donation.

Inventaire.

2 versements au 28 mars 1996; aucun autre versement prévu.

 

À noter: Il existe également un fonds Alfred et Alice Richard, Fonds 128.

 

 

FONDS 79 ANTOINE RICHARD

1974

1 document sonore.

Notes biographiques

Richard, Antoine.  Administrateur et fonctionnaire.  Mont-Carmel (Î.-P.-É.), 27 mai 1930 -     .  Fils de Jean J. Richard et de Marianne Cormier; marié à Denise Gallant, 17 octobre 1951; père de six enfants : Louis, Normand, Clarence, Marcella, Alice, Velma; aïeuls paternels : Jérôme Richard et Marie Arsenault; aïeuls maternels : Joseph Cormier et Marguerite Arsenault.  École de Mont-Carmel, 1e à 9e années; Institut de Memramcook (N.-B.), cours d'animation, avril 1970.

Magasin John Richard, propriétaire, 15 ans; Station Service Richard, propriétaire, 18 ans; vendeur d'automobiles, 2 ans; la Société Saint-Thomas-d'Aquin, premier agent de développement, 1970-1975; Information Canada, agent d'information, 1975-1976; Fonction publique fédérale: diverses positions y inclus conseiller d'emploi pour les employeurs et gérant de bureau pour Emploi et Immigration Canada à Wellington; Village pionnier acadien, président et directeur.

Commission scolaire de l'Unité no 5, président durant huit années; l'Association des Commissions scolaires de l'Î.-P.-É., président; Musée acadien, membre du bureau de direction; Commissaires d'écoles de langue française du Canada, membre du bureau de direction; l'Association canadienne des commissions scolaires, membre du bureau de direction; Société nationale des Acadiens, vice-président; Mouvement des scouts catholiques du Canada pour la région Évangéline, fondateur; Camp culturel Tisou, pionnier et co-fondateur; Comité acadien pour la région Évangéline, membre durant trois ans; Conseil pastoral de la paroisse de Mont-Carmel, président, 1982-1983; l'Exposition de Baie-Egmont et de Mont-Carmel, directeur; Gouverneurs du Collège Holland, membre du bureau de direction; Collège Holland, président du comité du personnel; Collège Holland, membre du comité de finances; Centre scolaire communautaire de Charlottetown, président; Jeux de l'Acadie, vice-président; La Voix acadienne, président; Festival acadien, trésorier durant deux années; Fête du Canada (pour les Acadiens de l'Î.-P.-É.), président des célébrations; La Société Saint-Thomas-d'Aquin, président durant quatre années; Commission industrielle de la Baie acadienne, membre et président durant une année; Club Richelieu international, section de la région Évangéline, vice-gouverneur; la Société Saint-Thomas-d'Aquin, président depuis juin 1996.

Récipiendaire de plusieurs prix de mérite : l'Ordre des francophones d'Amérique par le Conseil de la langue française, 1987; Le Conseil de la Vie française en Amérique, 1986; Acadien de l'année au Festival acadien, 1985; « Golden Heart Award » décerné par Air Canada, et la Médaille Léger Comeau.  M. Richard siège actuellement sur les comités suivants :  l'Hôpital Prince County, président; Club Rotary; membre; Fondation de l'Hôpital de Summerside, membre; Comité politique de santé de l'Î.-P.-É., membre; Comité du projet pilote de santé pour la région Évangéline, membre.  Sources : La Société Saint-Thomas-d'Aquin, notes biographiques; Denise Richard, Antoine Richard.

Portée et contenu

Le fonds comprend un document sonore provenant d’Antoine Richard, un Acadien de Mont-Carmel (Île-du-Prince-Édouard).  On y retrouve une cassette audio comprenant un interview réalisé en 1974 par Antoine Richard avec l'informateur Charles-M. Arsenault, d'Abram-Village (Île-du-Prince-Édouard).  Celui-ci parle de la fromagerie d'Abram-Village, de la Caisse populaire de Saint-Jacques et des changements dans l'Église catholique.

Notes complémentaires

Provenance inconnue.

Répertoire numérique.

1 versement, sans date; aucun autre versement prévu.

 

 

FONDS 38 GLORICE ET MARIE-ANNE RICHARD

ca 1948-1963

4 documents textuels.

Notes biographiques

Glorice Richard.  Pêcheur, fermier et propriétaire de conserverie.  Mont-Carmel

(Î.-P.-É.), 7 septembre 1893 - Mont-Carmel (Î.-P.-É.), 29 mars 1982.  Fils de Pierre Richard et de Marguerite Arsenault; marié à Marie-Anne Aucoin, 6 août 1924; père de Marguerite, Cyril, Arsène, Martin, Adolphe, Hélène, Isabel, Eric, Robert, Mélina, Bertha; aïeuls paternels : Amand Richard et Séraphique Gallant; aïeuls maternels : Abram Arsenault et Magdeleine Gallant.  L'école de Cap-Egmont, études primairs et secondaires, Collège Saint-Dunstan, un an.  Travaillait dans la conserverie de son père, aussi pour la Coopérative des pêcheurs de Mont-Carmel, faisait la pêche et avait une petite ferme.  Avant de se marier, il a travaillé environ deux ans à Montréal à trier des oeufs.  Avec son épouse, était propriétaire et gérant d'une conserverie, 1948-1963.  Très intéressé dans la communauté, il était impliqué dans les réunions de cuisine qui avait vue sur les activités en général; était membre de plusieurs associations telles : le Cercle Lacordaire, la Coopérative des pêcheurs de Mont-Carmel, les Coopératives de Mont-Carmel et de Wellington, la Société Saint-Thomas-d'Aquin, le Musée acadien de l'Île-du-Prince-Édouard. N'était pas le chef de devant mais agissait avec tact et ses bons conseils étaient très appréciés.  Étant charitable, conduisait les malades au médecin l'hiver, en traineau sous la « buffalo » ou en automobile.  Le jour de l'An, il donnait toujours sa bénédiction à ses enfants.  Il avait beaucoup confiance au Frère André et à Saint-Joseph car il avait fait quelques pélerinages à l'Oratoire Saint-Joseph et à Notre-Dame-du-Cap, ainsi que 12 pélerinages à Sainte-Anne-de-Beaupré.  Ses passe-temps étaient : écouter la radio, regarder la télévision et jouer au cribbage.  Il aimait surtout Séraphin, « Howdy Doudle Time », « Don Messer », « Amos & Andy » et s'intéressait aux activités du parti politique C.C.F.

Aucoin, Marie-Anne.  Mère de famille, institutrice et propriétaire de conserverie.  Saint-Raphaël (Î.-P.-É.), 13 août 1902 - Summerside (Î.-P.-É.), 18 décembre 1984.  Fille de Joseph M. Aucoin et Josephine Poirier; mariée à Glorice Richard, 6 août 1924; mère de Marguerite, Cyril, Arsène, Martin, Adolphe, Hélène, Isabel, Eric, Robert, Mélina, Bertha; aïeuls paternels : Moïse Aucoin et Marguerite Arsenault; aïeuls maternels : Amable Poirier et Marie DesRoches.  École de Saint-Raphaël, études primaires; Couvent de Miscouche, études secondaires; Collège Prince de Galles, permis de professeur de deuxième classe, 1918.  École de Saint-Nicholas, institutrice, 1918-1921; écoles de Howlan et Cap-Egmont, institutrice, 1921-1924.  Homarderie de Pierre Richard, comptable et gérante, 1938-1945; Marie-Anne Richard et son époux Glorice étaient les propriétaires d'une homarderie, 1948-1963.  Dames du Sanctuaire provinciale, Cap-Egmont, Mont-Carmel, Saint-Nicholas, secrétaire-trésorière environ 45 ans jusqu'en 1976; Exposition agricole de Baie-Egmont et de Mont-Carmel, directrice; responsable des fonds de maladie à Mont-Carmel avant la création provinciale de l'assurance-maladie, six années; Cercle Lacordaire et Sainte-Jeanne-d'Arc, directrice; Succursale de l'Assomption de Mont-Carmel, secrétaire et présidente quelques années; Caisse populaire l'Acadienne, membre du Comité de surveillance; Musée religieux de Mont-Carmel, initiatrice; Conseil paroissial de Mont-Carmel, trésorière; Commission scolaire du Cap-Egmont, secrétaire deux  années; comité chargé de la construction de la nouvelle salle paroissiale, secrétaire-trésorière, 1969; La Voix acadienne, correspondante; The Journal-Pioneer, correspondante; Artisanat de Mont-Carmel, directrice; Le Village, artisanat, membre du conseil d'administration; Club d'âge d'or de Mont-Carmel, trésorière, 1974-1984.  Récipiendaire de l'Ordre du Mérite coopératif 1984 pour son dévouement exemplaire, son intérêt, son humilité et ses milliers d'heures de travail qu'elle consacrait pour faire progresser la communauté.  Sources : Dossier thématique de Marie-Anne Aucoin; registre de la paroisse de Notre-Dame du Mont-Carmel; dossiers généalogiques du Musée acadien de l'Île-du-Prince-Édouard.

Portée et contenu

Les documents textuels du fonds proviennent de Glorice et Marie-Anne Richard, un couple acadien de Mont-Carmel (Île-du-Prince-Édouard).  Le fonds comprend des étiquettes de boîtes de palourdes, crabes, boeuf et poulet de la conserverie Glorice Richard, Cap-Egmont (Île-du-Prince-Édouard), une entreprise qui a existé de 1948 à 1963.

Notes complémentaires

Provenance inconnue.

Répertoire numérique.

1 versement, sans date; aucun autre versement prévu.

 

 

FONDS 151 MARGUERITE RICHARD

1932

1 photographie et 1 négatif.

Notes biographiques

Richard, Marguerite.  Summerside (Î.-P.-É.), 24 novembre 1913 -    .  Fille de Jean J. Richard (Jack à Jérôme) et Marianne Cormier; aïeuls paternels : Jérôme Richard et Marie Arsenault; aïeuls maternels: Joseph Cormier et Marguerite Arsenault.  L'école de Wellington, 1ère et 2e année; l'école de Mont-Carmel, 3e et 4e année.  Magasin John Richard, à l'âge de 10 ou 11 ans, travaillait comme caissière, laver le plancher et servir le public; gardienne et ménagère pour sa parenté; avec d'autres femmes, préparait la nourriture pour les noces pendant plusieurs jours consécutifs; bénévolat à l'Exposition de Baie-Egmont et de Mont-Carmel, préparer avant que l'exposition ouvre.  Depuis l'âge de 7 ans, Marguerite Richard tricote; elle fabrique des mitaines, des chandails, des pantouffles, des bas et des lavettes; elle a aussi fait des couvertures quand elle était plus jeune.  Lors des expositions, elle vend beaucoup de bas d'hommes et plusieurs autres articles tricotés.  Les prix pour artisanat qu'elle a gagnés sont nombreux, et elle a aussi gagné des prix pour la nourriture.  En 1945, la revue Chatelaine avait entendu dire qu'elle (et Lucille Arsenault) avait gagné beaucoup de prix à l'exposition locale.  Après l'avoir contactée, sa photographie avait paru dans la revue « Chatelaine » et elle avait reçu un prix supplémentaire de 5,00 $ pour ses biscuits soda.

Portée et contenu

La photographie du fonds provient de Marguerite Richard, une Acadienne de Mont-Carmel (Île-du-Prince-Prince-Édouard).  Le fonds comprend une photographie et un négatif de la Chandeleur à Mont-Carmel en 1932, dont Marguerite Richard est la photographe.  La photo illustre bien la fête traditionnelle acadienne de la Chandeleur.

Notes complémentaires

Acquis de Marguerite Richard, par l'intermédiaire de David Le Gallant en 199_ par donation.

Après sa reproduction, l'originale a été remise à la donatrice.

Description sommaire.

1 versement en 199_; aucun autre versement prévu.

Entretenu par Islandora et cree par la Robertson Library de l'University of Prince Edward Island