Individus - P

FONDS 90 ARSÈNE POIRIER

sans date, 1894-1895, 1900-1901

36  photographies.

Notes biographiques

Poirier, Arsène.  Instituteur et homme d'affaire.  Miscouche (Î.-P.-É.), 22 août 1876 - Summerside (Î.-P.-É.), 18 septembre 1970.  Fils d'Auguste Poirier et de Marie Gaudet; marié à Bernadette Poirier en 1906; père de 13 enfants : Clarisse, Gérard, Lucille, Nazaire, Jules, Juliette, Alvina, Albert et cinq autres décédés jeunes; frère de monseigneur J.-Nazaire Poirier, François (décédé jeune) et Sylvère; aïeuls paternels : Joachim Poirier et Marcelline Gaudet; aïeuls maternels : Félix Gaudet et Marine Poirier.  École de Miscouche, études primaires; Collège Prince de Galles, brevet d'instituteur.

Écoles d'Abram-Village et de Miscouche, instituteur, sept ans; Magasin Arsenault et Gaudet, commis; C.E. Bentley & Co., vendeur régional, 1912 jusqu'à sa retraite.  « Wellington Cornet Band », fondateur et directeur de la fanfare; la Fanfare de Miscouche, directeur; chorale de l'église de Miscouche, directeur; juge de paix, Miscouche.  Membre des Chevaliers de Colomb, la C.M.B.A., et appuya la Société Saint-Thomas-d'Aquin dès sa fondation en 1919.

M. Poirier s'adonne aussi dès sa jeunesse à sa passion pour la musique, un intérêt qu'il poursuit tout au long de sa vie.  Il fonde et dirige une fanfare à Wellington; plus tard, il est directeur de la fanfare de Miscouche, pendant de nombreuses années.  De plus, il est directeur de la chorale de l'église de Miscouche pendant une cinquantaine d'années.  Il est aussi un compositeur de musique religieuse.  Source : The Journal-Pioneer, la nécrologie d'Arsène Poirier, 1970; le Fonds Arsène Poirier.

Portée et contenu

Le fonds témoigne des activités d’Arsène Poirier, un Acadien de Miscouche (Île-du-Prince-Édouard).  Photographe amateur, Arsène Poirier est un des rares Acadiens de l’Île qui a photographié, au tournant du 20e siècle, les gens, les édifices, les lieux et les événements dans les régions acadiennes insulaires de Wellington, Mont-Carmel et Miscouche ainsi que dans la ville de Summerside.  Les 36 photographies illustrent, entre autres, le travail agricole de “faire les foins” en 1900; un traversier de Summerside en 1901; conserverie de homard et les employés, probablement à Mont-Carmel ou Baie-Egmont; fanfare de Wellington; gare de Miscouche; groupes de personnes à la plage; promenade à cheval le dimanche après-midi en 1900; vues de l’extérieur et de l’intérieur du magasin Arsenault et Gaudet, Wellington; moulin à pulpe et papier, à Yarmouthville, Maine; pique-niques; groupe de débat au collège Saint-Joseph, Memramcook (Nouveau-Brunswick); le photographe Arsène Poirier.

Notes complémentaires

Acquis de Paul Nazaire Poirier, date inconnu, par donation.

Les reproductions acquis par l'intermédiaire de Georges Arsenault en 1986; après leur reproduction, les originaux ont été remis au donateur.

Répertoire numérique.

2 versements au [s.l.] 1986; aucun autre versement prévu.

 

 

FONDS 7 BENONI POIRIER ET FIDÈLE GALLANT

1814

1 document textuel.

Notes biographiques

Poirier, Benoni.  [Fermier.]  Fils de Basile Poirier et de Marie Gallant; marié à Cécile Richard; père de Denis, Édesse, Joseph, Sophie; aïeuls paternels : Joseph Poirier et Marguerite Lavigne.

Gallant, Fidèle « Major ».  [Fermier.]  Fils d'Xavier Gallant et de Madeleine Doucet; marié à Barbe Poirier; père de Louise; marié à Marguerite Arsenault; père de Joseph, Marie, Stanislas, Hubert; aïeuls paternels : Louis Gallant et Anne Chiasson; aïeuls maternels : Charles Doucet et Jeanne Boudrot.  Sources : Registres des paroisses de Baie-Egmont et de Mont-Carmel; 1812-1962, Cent- cinquantième anniversaire de la paroisse Notre-Dame du Mont-Carmel, Île-du-Prince-Édouard, le 26 juillet 1962; Michel Haché-Gallant et ses descendants, tome 2, Patrice Gallant, ptre; Histoire et généalogie des Acadiens, Bona Arsenault; dossiers généalogiques du Musée acadien de l'Île-du-Prince-Édouard.

Portée et contenu

Le fonds comprend un bail du 29 décembre 1814 par lequel l'hon. Harry Compton loue un terrain d’environ 40 acres pour une durée de 31 années à Benoni Poirier et Fidèle Gallant, des Acadiens de Mont-Carmel (Île-du-Prince-Édouard).

Notes complémentaires

Provenance inconnue.

Répertoire numérique.

1 versement, sans date; aucun autre versement prévu.

 

 

FONDS 148 BERNADETTE POIRIER

sans date, 1896, 1900, 1907

50 photographies.

Notes biographiques

Poirier, Bernadette.  Mère de famille.  Miscouche (Î.-P.-É.), 9 mars 1886 - Summerside (Î.-P.-É.), 27 décembre 1965.  Fille de Jean Poirier et Marie Gaudet; mariée à Arsène Poirier, le 21 novembre 1906; mère de 13 enfants: Clarisse, Gérard, Lucille, Nazaire, Jules, Juliette, Alvina, Albert et cinq autres décédés jeunes; aïeuls paternels: Casimir Poirier et Procule Arsenault; aïeuls maternels: Léon Gaudet et Baltilde DesRoches.  École de Miscouche, études primaires et secondaires.  Sources : registres de la paroisse Saint-Jean-Baptiste de Miscouche et carte mortuaire de Bernadette Poirier.

Portée et contenu

Le fonds comprend deux albums de photographies, y inclus trois ferrotypes, provenant de Bernadette Poirier, une Acadienne de Miscouche (Île-du-Prince-Édouard).  Les 50 photos illustrent entre autres Bernadette Poirier, en juillet 1900; Arsène Poirier; première communion; Antonin Arsenault, fils du sénateur Joseph-Octave Arsenault, en 1896; et divers membres de la famille et diverses connaissances de Bernadette Poirier.

Notes complémentaires

Provenance inconnue.

Répertoire numérique.

1 versement, sans date; aucun autre versement prévu.

 

 

FONDS 114 CONSTANCE POIRIER (née ARSENAULT)

s.d., 1915, 1950

16 documents textuels et 2  photographies.

Notes biographiques

Poirier, Constance Madeleine.  Mère de famille et cuisinière.  Urbainville (Î.-P.-É.), 22 juillet 1879 - Summerside (Î.-P.-É), 31 mai 1983.  Fille de Philias Arsenault et de Marie Arsenault; mariée à Sylvère Poirier le 7 janvier 1908; mère de Florin, Toussaint, Martin, Jeanne, Aline, Alma et Marguerite; aïeuls paternels: Avit Arsenault et Agnès Gaudet; aïeuls maternels : Hubert Arsenault et Marguerite Arsenault; soeur d'Elphège, Alban, Jeanne (Soeur Sainte-Jeanne-du-Coeur-de-Jésus), Guillaume, Avit, Cyriac, Marguerite et Denise (Soeur Méville); belle-soeur de monseigneur J.-Nazaire Poirier.

École d'Urbainville, 1ère à 5e année.  Usine de poisson sur le McKie Road, cuisinière; Couvent de Miscouche, cuisinière.  Elle faisait le linge pour ses enfants  et filait la laine.

Portée et contenu

Le fonds comprend des documents textuels et photographies provenant de Constance Poirier (née Arsenault), une Acadienne originaire d’Urbainville (Île-du-Prince-Édouard).  Le fonds comprend 16 cartes de Noël que Constance Poirier avait conservées durant sa vie mariée, la plupart venant de son fils Toussaint de Montréal.  On y retrouve aussi 2 ferrotypes illustrant ses enfants à un pique-nique à Miscouche (Île-du-Prince-Édouard) en 1915.

Notes complémentaires

Acquis le 5 janvier 1994 de sa fille Aline Arsenault, par donation.

Répertoire sommaire.

1 versement en 1994; aucun autre versement prévu.

 

 

FONDS 50 IRÈNE PERRY (née ARSENAULT)

1984

1 document textuel de 111 pages.

948 photographies

Notes biographiques

Arsenault, Irène.  Secrétaire et écrivaine.  Wellington (Î.-P.-É.), 2 février 1897 -Summerside (Î.-P.-É.), 30 mars 1985.  Fille de Joseph Félix Arsenault (1866-1947) et de Gertrude Cormier (1873-1940); mariée à Paul Perry, 1949; soeur de Léon Camille Alyre, Marie Gertrude Ermanie, Joseph, décédé jeune, Marie Louise Évangéline, Joseph Octave Ulric, Victor Albert Edward, décédé à l'âge de 3 ans,  Marie Lucie Jacqueline, Joseph Edward Pierre, Marie Agatha Alfreda, Marie Corinne Auldine; aïeuls paternels : Joseph-Octave Arsenault et Gertrude Gaudet; aïeuls maternels : Vital Cormier et Céline Bourque.

École de Wellington, études primaires, 1903-1905; Couvent de Miscouche, études primaires, 1905-1906.  Vers 1906, lorsque l'évêque du diocèse devait bénir le nouveau cimetière de la paroisse de Mont-Carmel, Irène fut confirmée; c'était spéciale car Irène était la seule à être confirmée.  Selon elle, elle n'était pas de l'âge de la confirmation, mais la permission a été accordée car la famille déménageait aux États-Unis dans un proche avenir.  La famille déménage à Coleraine, Minnesota, en 1907.  Sténographe au bureau de son oncle, juge Aubin-Edmond Arsenault, deux ans.  Auteure d'un manuscrit inédit sur sa famille.  Sources : Manuscrit d'Irène Arsenault; Bernice Reid (née Gaudet).

Portée et contenu

Le fonds témoigne surtout de l’enfance et de la vie familiale d’Irène Arsenault, de Wellington (Île-du-Prince-Édouard), la fille de Joseph Félix Arsenault et la petite fille du sénateur Joseph-Octave Arsenault, qui a siégé au Sénat canadien de 1895 à 1897.  Le fonds comprend une copie d’un manuscrit de 111 pages rédigé en 1984 par Irène Arsenault qui raconte sa vie à Wellington (Île-du-Prince-Édouard) de 1897 à 1907: activités quotidiennes, descriptions de chaque pièce de la maison et du mobilier, descriptions des granges et du jardin, vacances d’été.  Le manuscrit comprend également une brève description du déménagement et de l’établissement de la famille d’Irène Arsenault à Coleraine, Minnesota (États-Unis) pour la période 1907 à 1909.  On retrouve aussi dans le manuscrit quelques notes s’échelonnant jusqu’en 1978 au sujet de la vie et de la famille d’Irène Arsenault.

Notes complémentaires

Acquis d'Auldine Arsenault (soeur d'Irène), par donation.

Répertoire numérique.

Premier versement, date inconnue; deuxième versement, date inconnue.

 

 

FONDS 34 J. NAZAIRE POIRIER

1902-1973

15c m de documents textuels.

Notes biographiques

Poirier, J.-Nazaire.  Enseignant, prêtre et monseigneur.  Miscouche (Î.-P.-É.), 3 juillet 1880 -Charlottetown (Î.-P.-É.), 10 janvier 1973.  Fils d'Auguste Poirier et de Marie Gaudet; frère d'Arsène, François (décédé jeune) et Sylvère; aïeuls paternels : Joachim Poirier et Marcelline Gaudet; aïeuls maternels : Félix Gaudet et Marine Poirier; école de Miscouche, études primaires et secondaires; Collège Saint-Dunstan, brevet d'instituteur, 1899; Université Saint-Joseph, B.A., 1907; Collège de la Propagande, Rome, 1908-1912.  Ordonné prêtre à Rome, 2 mars 1912.  École de Saint-Chrysostome, enseignant, 1899-1900; école de Cap-Egmont, enseignant, 1900-1902; école de Miscouche, enseignant, 1907-1908; Collège Saint-Dunstan, professeur en langues, 1912-1937, et vice-recteur pour plusieurs années jusqu'en 1937; curé de la paroisse de Mont-Carmel, 1937-1946; curé de la paroise de Baie-Egmont, 1946-1964.  J. Nazaire Poirier figure parmi les fondateurs de la Société Saint-Thomas-d'Aquin dont il a été le président-général de 1926-1942, et le trésorier général de 1942-1947.  Il apporta son appui généreux aux oeuvres acadiennes : la Société mutuelle l'Assomption, la Société nationale des Acadiens, l'Association des instituteurs et des institutrices de l'Île, l'Association de l'Exposition agricole de Baie-Egmont et de Mont-Carmel et la Caisse populaire.  Il a été nommé un des trois grands apôtres de la renaissance acadienne dans l'Île-du-Prince-Édouard, avec le Dr J. Henri Blanchard et le juge Aubin E. Arsenault.  Les efforts de J. Nazaire Poirier ont assuré à plusieurs de faire des études collégiales.  Maîtrise honorifique : Université Saint-Joseph (N.-B.), arts, 1934; élevé au rang de prélat domestique, 6 août 1958; Conseil de la Vie française en Amérique, décoration de l'Ordre de la Fidélité française, 1954.  Sources : 150e anniversaire, Miscouche (Î.-P.-É.), 1817-1967; Acadiens de l'Î.-P.-É., 1956, J. Henri Blanchard; Le Bulletin, le 5 mars 1973, commentaires de l'abbé Charles Gallant; La Voix acadienne, le 24 novembre 1976, p. 8; Fonds J. Nazaire Poirier.

Portée et contenu

Le fonds témoigne des activités de Mgr J.-Nazaire Poirier, un Acadien de Miscouche (Île-du-Prince-Édouard).  Le fonds comprend, entre autres, un recueil de poèmes copiés par J.-Nazaire Poirier alors qu’il était étudiant au Collège Saint-Joseph à Memramcook (Nouveau-Brunswick); un cahier de compositions de l'étudiant J.-Nazaire Poirier au Collège Saint-Joseph; cinq journaux personnels de J.-Nazaire Poirier alors séminariste au Collège de la Propagande, Rome (Italie); cinq diverses adresses à J.-Nazaire Poirier; bénédiction apostolique du pape Pie XII; deux registres des visites au salon funéraire lors du décès de J.-Nazaire Poirier.

Notes complémentaires

Provenance inconnue.

Répertoire numérique.

1 versement, sans date; aucun autre versement prévu.

 

 

FONDS 8 PAUL POIRIER

1838

1 document textuel.

Notes biographiques

Poirier, Paul.  [Fermier.]  [Mont-Carmel.]  Fils de Raphaël Poirier et d'Edeste Arsenault; marié à Genevière Arsenault; père de Bruno, Hypolite, Robert, Robert, Philippe, Marie, Jean et Marie Rose; aïeuls paternels : Germain Poirier et Esther Aucoin.  Source : 1812-1962, Cent-cinquantième anniversaire de la paroisse Notre-Dame du Mont-Carmel, Île-du-Prince-Édouard, le 25 juillet 1962.

Portée et contenu

Le fonds comprend un document en date du 24 avril 1838 entre Joseph Pope, Esq., de Bedeque (Île-du-Prince-Édouard), et Paul Poirier, un Acadien du lot 15 (Île-du-Prince-Édouard), concernant 106 arpents du lot 17.

Notes complémentaires

Provenance inconnue.

Répertoire numérique.

1 versement, sans date; aucun autre versement prévu.

Entretenu par Islandora et cree par la Robertson Library de l'University of Prince Edward Island